Le tir à l’arc

Sport millénaire, le tir à l'arc sollicite à la fois la maîtrise de la posture, l'équilibre, l'enchaînement de mouvements amples et fins, la respiration et le mental. Cette discipline fut l'une des plus anciennement utilisée pour ses vertus thérapeutiques en centre de rééducation. Aujourd’hui, elle est également pratiquée en compétition par le plus grand nombre dans les compagnies de tir à l'arc ou dans les clubs handisport.

Public concerné :

 

Organisation de l’activité et réglementation :

Discipline très prisée pour une pratique de détente et de loisir, elle s’ouvre naturellement vers la compétition.

En compétition, ce sont les règlements de la Fédération Française de Tir à l'Arc (FFTA) qui s'appliquent, auxquels il faut ajouter les aménagements conçus par l'International Paralympic Committee en fonction du handicap. A tous les échelons de la compétition, les tireurs sont répartis dans trois catégories par rapport à leur handicap (deux en fauteuil, une debout). Les archers visent une cible de 122 cm de diamètre, à une distance de 70 m. Les compétitions comportent des épreuves individuelles par sexe et par équipes mixtes.

En compétition sur le plan national : Championnats régionaux, Championnat de France d’hiver, Championnat de France d’été.

En compétition sur le plan international : Tournois sur invitations, Coupe d’Europe, Championnat du Monde, Jeux Paralympiques.

 

Matériel :

Où pratiquer dans les Vosges? : à Epinal et sur le secteur de Saint Dié des Vosges

tir arc